Philippe Brobeck

"Le retour aux sources "

8,3x16,1 in ~ Peinture, Poème


Contact

. Mes pensées, mes impatientes, touchez moi ! explosez moi ! Comme les gouttes d’une eau de vie, d’une levée de sève de coudrier vous ne faites que passer, glisser du corps à l’esprit du sourcier pour aussitôt agoniser sans sourciller, juste le temps de montrer la délivrance et la mauve fragilité des deux ailes du papillon d’eau qui a tenté en vain de mériter d’avoir essayé la montée, celle de s’être baignée dans l’instant, dans l’âme de mer tant espérée et qui s’est retirée dans le ciel du poème jamais écrit, du poème noyé , du poète évaporé.
- Retour aux sources -
( sourciers ne me lisez pas )

Ajouté le

Créé avec Artmajeur